Les conductrices poids lourds au cœur de toutes les attentions…

 

Les femmes conductrices de camions sont rares mais elles sont bien là !

 

En effet, peu de femmes prennent le volant de poids lourds, beaucoup d’idées préconçues dissuadent les femmes de s’orienter vers le métier de conducteur PL. Tous ces préjugés peuvent désormais tomber !

 

Le métier de conducteur poids lourds est une profession difficile qui requiert des compétences professionnelles mais d’un point de vue pratique rien n’empêche les femmes de prendre le volant d’un camion. Il y a de nombreuses années, les femmes n’accédaient que rarement à la profession de conducteur, du fait de la pénibilité physique de cette profession. Aujourd’hui la situation est très différente.

 

Les femmes sont même devenues un enjeu de taille pour les sociétés de transport. Il est important pour ces sociétés d’attirer plus de femmes car elles sont plus susceptibles d’adopter une conduite douce autrement dit, économique et écologique. Elles font davantage attention aux véhicules.

 

Les véhicules et en particulier l’habitacle sont conçus pour pouvoir faire conduire aussi bien des hommes ou des femmes de toute taille. les boîtes de vitesses étaient difficiles à manipuler autrefois mais aujourd’hui notamment avec l’arrivée des boites automatiques, la conduite d’un camion est facilitée.

 

Une action  est nécessaire au niveau européen pour augmenter le nombre de conductrices poids lourds, c’est pourquoi la Fédération européenne des travailleurs des transports a décidé que d’ici 2013, toutes les associations membres devraient prendre les mesures nécessaires pour développer massivement le recrutement des femmes dans le secteur des transports. Ce secteur en développement, va être confronté à un manque de conducteurs, c’est pourquoi il est important de mobiliser et d’attirer les femmes.

 

Nous avons choisi de recueillir directement les impressions et avis de nos adhérentes sur le sujet, qu’elles soient conductrices ou passionnées, voici ce qu’elles nous disent :

 

Marie-Laure, conductrice SPL depuis 6 ans et passionnée depuis toujours.

 

“Mon intérêt pour les camions me vient avant tout de mon entourage : conjoint, oncle, frère, beau-frère, amis,… Ils sont su me transmettre leur passion pour ce métier encore trop peu exercé par la gente féminine et l’évolution des mentalités dans ce domaine ne se fait malheureusement qu’à petits pas !

J’espère que beaucoup d’autres jeunes filles et femmes franchiront le pas qui mène de la passion à l’exercice de ce beau métier.”

 

Priscillia, passionnée et future conductrice PL.

 

“C’est une passion qui existe depuis que maman est devenue conductrice PL, j’ai toujours aimé partir la journée avec elle afin de rencontrer des gens et de voir son travail. Je ne suis pas encore conductrice PL mais je suis une formation CAP conduite routière pour le devenir. Je ne pense pas que le métier de conductrice PL soit un métier plus difficile qu’un autre, de plus en plus de femmes se lancent. De plus ce métier apparaît comme un métier très complet, c’est à dire qu’il y a à la fois de la relation client, de la conduite mais aussi de la manutention, c’est un métier où l’on apprend au quotidien.”

 

Nadia, conductrice PL, passionnée et pas prête de s’arrêter !

 

“Cela fait 16 ans que je roule et je ne suis pas prête de m’arrêter, c’est une passion ! J’ai commencé à l’âge de 20 ans en porte voitures et j’ai fait cela pendant 10 ans à l’International (Espagne, Portugal, Belgique, Suisse, Allemagne, Autriche, Hollande) cela fait beaucoup de pays et pas mal de voitures à essayer. A ce jour, suite à la naissance de mes enfants et un mari également routier, je fais de la benne TP, de la céréalière, du plateau et de la tautliner en régional. Malheureusement, aujourd’hui, je constate que les femmes conductrices sont toujours autant dévisagées sur la route et dans les restaurants routiers.”

 

Christelle, conductrice SPL, révoltée par une attitude injustifiée.

 

“Je suis conductrice SPL depuis 6 ans et j’aime ce que je fais ! Lorsque j’avais 15 ans j’avais déjà envie de conduire un camion. J’aime le monde masculin mais eux au contraire ont encore du mal à nous apprécier. Les femmes doivent sans cesse prouver qu’elles peuvent faire le même métier. J’ai eu l’occasion de travailler pour un gros groupe de chantier TP mais cela s’est avéré une catastrophe, les femmes sont encore sous-estimées par rapport aux hommes, ce qui reste encore incompréhensible, il y a de quoi se révolter.”

 

Nous remercions nos adhérentes pour leur participation

et pour nous avoir confié leur point de vue !

Une réponse à Les conductrices poids lourds au cœur de toutes les attentions…

  • 01
    stanne alert

    en verité ces vraix, je suis d’acor avec vous, actuellement je voudrais que ma femme devienne contuctris d’un camion, car moi meme je suis chauffeur alor pour moi, sa me ferrais du bien de la voir au volant de croh trus ou atros merci

Laisser un commentaire

*