Heinrich Büssing

 

Un forgeron devenu pionnier de l’industrie

 

À l’époque, les innovations de Büssing révolutionnèrent la production de véhicules industriels.

 

Quand la H. Büssing Specialfabrik pour camions et omnibus vit le jour en 1903, seul le fondateur lui-même pouvait imaginer l’avenir triomphal qui lui était promis. En effet, Heinrich Büssing, né en 1843, débordait d’idées et a élaboré près de 250 brevets au cours des 86 années de sa vie. Il n’est pas étonnant que nombre de ses inventions aient eu une influence décisive sur le développement de l’histoire des véhicules industriels, tels que les moteurs sous plancher, les pneumatiques et les omnibus à deux étages. À l’époque, les innovations de Büssing révolutionnèrent la production de véhicules industriels et c’est pourquoi, dès 1904, son entreprise construisit 400 châssis pour l’Angleterre, qui servirent d’infrastructure aux premiers bus londoniens à impériale. En 1924, le premier autobus au monde à trois essieux avec deux essieux arrière moteurs est lancé. Cette histoire impressionnante fut transmise avec la reprise de Büssing AG par MAN en 1971, et elle est toujours reconnaissable au lion Büssing qui décore depuis la calandre des radiateurs des véhicules.

 

 

Laisser un commentaire

cinq × 1 =

*